En Cyberloire, le jeu c’est une affaire sérieuse

9 juillet 2012 5 commentaires par
Par le jeu on apprend. Par le jeu on se forme. Par le jeu on créé des liens. Par le jeu on participe à l’aménagement d’un territoire. Rien d’étonnant alors à ce que plusieurs individus et structures du Réseau Départemental des Acteurs de la Cyberloire soit impliqués dans des groupes de projets utilisant le jeu au service de leurs objectifs. À l’occasion de la « tournée départementale » d’Emmanuel Mayoud, médiateur numérique indépendant expérimenté sur les usages socioculturels du jeu, missionné sur le projet Ludique en Loire, faisons le point sur ces projets.

Ludique en Loire

Coordonné par Zoomacom, Centre de Ressources Départemental, Ludique en Loire à pour vocation de sensibiliser les politiques et les financeurs publics au ludique comme outil d’aménagement du territoire. Zoomacom a missionné Emmanuel Mayoud pour animer et coordonner les groupes liés au projet. Un ensemble d’initiatives ligériennes, s’appuyant sur le ludique, sont en cours de démarrage et/ou ont vocation à être dupliqués. Elles seront accompagnées tout au long de l’année 2012.
En parallèle, un tournoi de jeux vidéo d’envergure départemental sera mis en place pour la fin de l’année, afin de faire une focale sur le sujet et de favoriser un moment d’échange entre les acteurs du territoire travaillant sur le ludique.
Sachant qu’il n’est pas possible, dans des projets centrés sur des individus, de faire de simples copiés-collés d’une structure à l’autre, des retours d’expérience spécifiques doivent être établis. Il s’agit de rédiger les « recettes », ou « code source » de ces projets, contenant la matière et la méthodologie, présentées de telle sorte que n’importe quelle structure pourra se les approprier et les adapter à son propre mode de fonctionnement, son public, son territoire.
De ce cahier de recettes sera tiré un press book, présenté aux politiques et aux financeurs publics, sur le territoire de la Loire et au-delà, afin de les sensibiliser à l’usage du ludique comme outil d’aménagement du territoire et ainsi faciliter le dévelopement des projets à venir sur cette thématique.
(Ludique en Loire – accès limité)
Ludique en Loire comprend les projets suivants :

Tournois inter-structures du jeu video Trackmania

Ces tournois de courses automobiles voient s’affronter amicalement des équipes d’enfants et d’adolescents de structures du type centres sociaux, Maisons de Quartier, Centres de Loisirs, MJC et médiathèque. Ils mobilisent des ressources matérielles et humaines mutualisées entre les Espace Publics Numériques, Pôles de Ressources Numériques Locaux et Centre de Ressources départemental.

Faites du Jeu

Lauréat de l’appel à projet « Espaces et Usages numériques », porté par l’AGEF Montreynaud et l’ Espace multimedia de la Médiathèque de Tarentaize (St-Étienne),  le Bureau Information Jeunesse de St-Chamond et Fréquences Ecoles.

(Faites du Jeu – accès limité)

« ParkCraft »

Porté par le Conseil Municipal des Enfants et la commune de St-Just-St-Rambert. Le CME souhaite faire des propositions d’aménagement d’un parc de la commune en s’appuyant sur le jeu video de gestion/construction Minecraft.
(ParkCraft – accès limité)

RDGGAMER

Appuyés par le Cyber Espace, des adolescents de Rive-de-Giers ont créé une junior association pour développer de l’événementiel autour des jeux vidéo. Ils ont déjà participé à une semaine thématique en juin 2012. Voir « Une semaine autour du jeu à Rive de Gier » et « Rencontre avec un créateur de jeux video« .
(RDGGamer – accès limité)

Projet interstructures en Roannais

Porté par la médiathèque de Roanne, le Fil Numérique puis d’autres acteurs du Roannais, le groupe souhaite impulser une dynamique inter-structurelle autour du ludique à l’échelle du territoire roannais.
(Roaplay – accès limité)

D’autres acteurs  de la Cyberloire développent des projets s’appuyant sur le jeu :

Si t’es pas Net

Lauréat de l’appel à projet « Espaces et Usages numériques », porté par le Centre Social de Sous-Paulat (EPN + Centre de Loisirs) et la Médiathèque de Firminy. Impliquant parents et enfants, le projet vise à réaliser un jeu de société en utilisant des logiciels libres.
(Si t’es pas Net – accès limité)

GameCamps

Le format d’animation  « GameCamp » qui avait émergé, en tant que tel, sur le tiers-lieu éphémère des Rencontres d’Autrans 2012 a été repris lors des deux semaines portes-ouvertes (OpenWeeks) organisées au Comptoir Numérique et à l’amicale laïque de Beaubrun (St-Étienne).

Ateliers Minecraft à l’Amicale Laïque de Beaubrun

Zoomacom, en tant que Pôle Numérique Local de St-Étienne Métropole intervient à l’ALB pour faire exprimer par des enfants leur vision de l’amicale laïque idéale, en la co-construisant dans l’univers virtuel de MineCraft (en juillet : le 12 avec des 8-9 ans et le 26 avec des 10-11 ans).

Le jeu sérieux de construction de tiers-lieux

Porté par l’association Zoomacom, ce jeu de société à but pédagogique et pratique est destiné à apporter, par  la pratique, les connaissances et les compétences permettant de  créer  un Tiers-lieu. Il mettra en jeu des mécanismes coopératif et  d’opposition, dans un contexte comprenant : des problématiques territoriales (urbain, rural, périurbain…), des problématiques sociales, des ressources (financières, matérielles, humaines), des contraintes, des opportunités. Le  jeu lui-même sera sous licence libre, permettant à tous ceux qui le  souhaitent de le dupliquer, de se l’approprier, de le transformer, le  personnaliser et l’améliorer. Il vise à donner accès en Open Source aux  « recettes de cuisine », fiches pratiques permettant de capitaliser sur  les expériences menées par Zoomacom.

En région : le groupe thématique Jeux Video (GTJV) intégré au réseau CORAIA

Ce groupe, composé de médiateurs numériques de toute la région Rhône-Alpes, élabore et enrichit un  module d’auto-formation en ligne destiné à sensibiliser les professionnels aux usages  socio-culturels des jeux video dans des espaces publics.
(Espace eFormation - accès limité)
Tous ces projets se croisent, se complètent et s’enrichissent. Inter-réseaux (Cyberloire, Ratice Loire, CORAIA…), ils mutualisent ressources matérielles et humaines. Ils élaborent leurs propres recettes et modes d’emploi pour les mettre à disposition de tous ceux qui souhaitent eux-aussi s’appuyer sur le jeu comme base pédagogique, créateur de lien social et intergénérationnel, et outil au service de l’aménagement du territoire.
Partagez !
À la Une!, News

5 réponses à “En Cyberloire, le jeu c’est une affaire sérieuse”

  1. Emmanuel Mayoud | Ludique en Loire dit :

    [...] quoi, le ludique, c’est une affaire sérieuse. Avec mots-clefs Espaces Publics, Médiation numérique, Usages socioculturels des jeux [...]

  2. Retour sur la 9e Rencontre Rhône-Alpes de l’internet accompagné | Zoomacom dit :

    [...] fait son chemin chez les animateurs de Zoomacom et qui commence à essaimer dans la Loire (lire En Cyberloire, le jeu c’est une affaire sérieuse…). Affaire à [...]

  3. Retour sur la 9e Rencontre Rhône-Alpes de l’internet accompagné « Pour test redirection RSS et theme dit :

    [...] fait son chemin chez les animateurs de Zoomacom et qui commence à essaimer dans la Loire (lire En Cyberloire, le jeu c’est une affaire sérieuse…). Affaire à [...]

répondre