Amis Facebook et Cercles Google+

25 août 2011 1 commentaire par

Les “amis”… Ils sont le cœur de Facebook (FB) et pourtant ils ne sont pas tous nos amis. Faute de comprendre tout à fait ce que ça implique d’être “Amis Facebook” avec quelqu’un, l’utilisation qui est faite de ce réseau social va de la publication imprudente d’informations visibles par tous quand elles ne le devraient pas,  à l’absence, par excès de prudence, de toute publication.

En se penchant un peu sur la question on voit que Facebook propose des outils qui permettent de déterminer qui peut voir quoi. Je vous propose de le faire tout en satisfaisant la curiosité liée à l’arrivée de Google+ (G+) sur le même créneau que Facebook, mais avec un principe différent de gestion des contacts par “Cercles”.

(Juste un mot avant de commencer : dans le contexte d’enthousiasme  « geekesque » lié à la sortie de G+ : comprendre et appliquer les aspects pratiques et techniques de ces outils numériques, et dans le cas de cet article : expliquer comment faire, n’implique ni que l’on cautionne tous leurs usages ni qu’on fasse l’autruche sur le contexte des enjeux, causes et conséquences sociologiques, sociales, économiques et politiques qui  y sont liés. C’est dit.)

L’usage que vous faites d’un réseau social comme FB ou G+ détermine avec qui et comment vous partagez les informations que vous y postez (statuts et réflexions personnelles, liens, photos…).

  • Certaines personnes utilisent leur Compte FB et/ou G+, Twitter… comme plateforme de micro-blogging. Leur « Mur » est l’équivalent d’un blog (journal en ligne qui affiche chronologiquement les publications). Par conséquent les publications sont… publiques.
  • D’autres en ont un usage strictement amical et familial et leurs informations devraient soigneusement être filtrées par les paramètres de confidentialité.
  • D’autres encore l’utilisent dans le cadre d’un réseau professionnel, d’autres encore pour toutes ces utilisations à la fois. Ce qui conduit parfois à l’ouverture d’au moins deux comptes : l’un personnel, l’autre « professionnel »[1].

Diapo 71 de « The Presentation That Inspired Google+« 

Google+ a résolu ce dédoublement de la personnalité par l’utilisation de Cercles de connaissances, dans lesquels vous « rangez » vos contacts en fonction de vos relations avec eux. Ces cercles permettent de facilement choisir avec quel(s) groupe(s) de contacts vous partagez certaines publications.

Par principe, Facebook envisage les relations entre Amis comme un accord bilatéral : on accepte ou pas quelqu’un comme ami. Quand c’est fait, youpi: tout le monde est ami et partage tout ! Par défaut, ce que l’un publie, l’autre peut le voir. Ce n’est pas (heureusement) tout à fait vrai : Facebook permet également le même genre de distinctions que les cercles G+ via l’utilisation de Listes d’Amis. En pratique c’est beaucoup moins intuitif et facile à mettre en place et à gérer.

Tout les contacts sont des Amis… ce n’est pas le principe de fonctionnement de Google + : d’un côté vous y ajoutez des personnes à des Cercles spécifiques déterminés par vous-mêmes (famille, amis, collègues… G+ vous en a déjà préparé quelques uns assez évidents), de l’autre des personnes, les mêmes ou pas, vous ajoutent à leurs propres Cercles. Ce que chacun voit des publications de l’autre dépend des choix faits de partager une publication avec un certain Cercle . Les Cercles (et leur noms…) ne regardent que ceux qui les ont créés : bien qu’on soit averti qu’on fait partie des Cercles d’une personne, on ne sait pas de quel(s) Cercle(s). Et c’est heureux, comme on peut le voir sur cet exemple (en anglais).


Personnes auprès desquelles j’ai simulé ma propre mort pour éviter sur Facebook

Famille qui ne comprendra jamais rien à Google+
Inconnus au bataillon

Quant aux amis de mes amis… « Cercles étendus » sur Google+ ou « Amis de mes amis » sur Facebook… ils ne sont pas forcément vos amis, pensez-y quand vous déterminez avec qui vous partagez quelque chose.

Comme pour Twitter, où par principe on publie tout en « mode public », et où l’on choisit de Suivre quelqu’un (bien qu’on puisse bloquer un Suiveur), dans G+ vous pouvez suivre les publications de quelqu’un que vous ne connaissez pas ou peu en l’ajoutant à l’un de vos cercles (G+ en a prévu 2 par défaut à cet usage “Suivi” et “Connaissances”). Réciproquement, un inconnu peut décider de « vous suivre » en vous ajoutant à un de ses cercles. Pas de panique :  si sur le principe ça vous dérange que n’importe qui puisse vous ajouter à l’un de ses cercles, dites vous bien que personne n’est obligé de publier quoi que ce soit « en mode public ». Auquel cas, il n’y a rien à suivre. Vos “suiveurs inconnus” ne peuvent voir sur leur Flux d’actualité que les publications que vous avez faites « en mode public ».

Et dans vos cercles ? Si vous publiez quelque chose dans un cercle, tous ceux que vous avez ajouté à ce cercle, et seulement ceux là POURRONT le voir. “Pourront”… car pour cela, encore faut-il que ces personnes aillent sur votre espace Posts ou vous aient elles-même ajouté à un de leurs propres cercles. Vous êtes émetteur d’une information, que vous déclarez visible par un certain nombres de personnes, mais toutes ces personnes ne voudront pas forcément être réceptrices de vos informations.
Par exemple : ce n’est pas parce que vous avez ajouté votre collègue Tartempion à votre cercle « Travail » qu’il verra forcément ce que vous avez publié à l’intention du cercle « Travail ». Tartempion n’a peut être pas envie d’entendre parler de son boulot sur G+ et s’est bien gardé d’ajouter ses collègues à ses cercles. Ou peut-être qu’il les a ajoutés à son cercle « bien obligé mais m’intéressent pas » qu’il ne consulte jamais.

Mais dans Facebook il y a bien des groupes non ? Certes. Mais les Groupes Facebook ne sont pas équivalents au système de cercles personnels de G+. Un groupe FB existe en lui-même, en tant qu’entité. En pratique c’est un espace web commun que l’on rejoint pour voir ce qui y est publié, et pour pouvoir éventuellement y publier soi-même.

Certains groupes peuvent être complètement publics et ouverts, d’autres publics et plutôt fermés d’accès, d’autres encore complètement privés. Et beaucoup ont une utilité toute relative… [2]

Mur et Fil / Flux d’actualité

J’ai constaté parmi certaines de mes relations, qu’elles utilisent Facebook depuis peu ou depuis plus longtemps, une confusion entre leur Mur et leur Fil d’actualité, et sur qui peut y voir et y faire quoi.

Fil/flux d’actualité

Votre page d’Accueil sur Facebook c’est VOTRE Fil d’actualité, privé  : votre fenêtre sur ce que vos Amis ont partagé + ce qui a été publié par les pages que vous « aimez » et les groupes auxquels vous appartenez [3]. C’est votre fenêtre à vous, accessible par votre compte, il n’y a que vous qui voyez ce qu’il y a dessus.
Avec les options situées tout en haut du Fil (À la Une – Les plus récentes) vous pouvez :

  • trier s’il doit afficher en haut les éléments les plus actifs (ceux qui ont été le plus vus, commentés, aimés…) ou bien les plus récents.
  • n’afficher que le Fil d’actualité d’une seule Liste d’Amis, en cliquant une première fois sur “Plus récentes” puis à nouveau pour faire apparaitre une liste déroulante. Tout comme G+ permet de n’afficher que celui d’un cercle précis. Cette possibilité, comme beaucoup d’autres nouvelles, est apparue depuis l’ouverture de G+, qui pousse visiblement  Facebook a implémenter dans l’urgence de nouvelles fonctionnalités pour tenir la distance avec son concurrent).

Vous pouvez encore filtrer ce qui s’affiche dans votre fil d’actualité FB en masquant des publications. Soit, ponctuellement, soit toutes celles d’un Ami précis (celui qui poste quinze videos amusantes ou photos de chatons trotrop mignons chaque jour, le conspirationniste investi de la mission de révéler au monde tout ce que la Société Secrète du Grand Complot International cherche à vous dissimuler, ou juste la bonne copine enceinte qui donne sans arrêt des nouvelles de sa grossesse…), soit celles générées par des applications (typiquement les jeux, quizz, sondages dont sont fans plusieurs de vos amis). Cliquez sur la petite croix à droite de la publication que vous voulez masquer, elle ou l’ami, ou l’application, qui l’a produite et suivez les instructions.

Chez G+ c’est aussi l’Accueil qui affiche le Flux. La différence avec Facebook c’est que vous pouvez afficher facilement le Flux global ou le Flux d’un Cercle précis. Ce qui vous permet de consulter sélectivement l’actualité  par cercles.

Mur Facebook et Posts G+

Le Mur Facebook, c’est l’espace d’affichage lié à votre Profil, plus ou moins public, que vous donnez à voir. Il récapitule votre activité sur Facebook, ce que vous avez publié, affiche les photos et vidéos dans lesquelles vous avez été identifié… en fonction des paramètre de confidentialité des albums et des propriétaires de ces éléments. Et il affiche aussi, selon les permissions que vous avez accordées, des éléments (messages, photos…) postés sur votre Mur par d’autres personnes.
L’équivalent G+ serait, plus ou moins, l’onglet Posts de votre Profil. Mais lui n’affiche que les éléments que VOUS avez effectivement postés (et éventuellement certains commentaires qui y sont liés).


Dans les deux cas, Mur Facebook et Posts G+, l’affichage de votre Mur n’est pas forcément public. Ce qu’une personne peut y voir dépend de qui elle est pour vous, car vous avez pu restreindre le partage de certains éléments à des Listes d’amis FB/Cercles G+ bien précis. Votre « Mur » pourra donc ne pas être le même pour votre famille et vos contacts professionnels : ce sont les éléments affichés sur le Mur qui sont filtrés, pas le Mur lui-même. (réglages FB : Paramètres de Confidentialité)

Pour contrôler ce que d’autres peuvent publier sur votre Mur FB allez dans Compte > vos paramètres de confidentialité > Personnaliser les paramètres.

Ce filtrage de vos publications existe bien évidemment sur Google+, par principe même : l’onglet Posts n’affiche pour le membre d’un de vos Cercles que le contenu que vous avez accepté de partager avec ce Cercle là. Ce qui comprend les publications vers ce Cercle spécifique, plus, éventuellement, celles partagés avec « Tous vos Cercles » et celles partagées « En mode Public ».

Attention quand même : quand vous publiez quelque chose, l’élément est posté sur la Toile, relayé dans le Fil d’actualité de vos Amis, Cercles, etc. (et parfois indexé par un moteur de recherche). Le fait qu’il soit affiché sur votre Mur (en fait comme une archive), ou que vous l’en supprimiez, ne change rien au fait que les personnes qui pouvaient « recevoir » cet élément l’on bien reçu dans leur Fil d’actualité. Exactement comme supprimer un courriel de votre boîte « Éléments envoyés » ne le supprimera pas chez vos destinataires. Cependant si cette publication est une video ou une photo, elle est stockée dans un espace spécifique de votre compte FB ou G+, la supprimer de cet espace fera qu’il n’y aura plus rien à voir, même si le message est bien passé.

En pratique, comment faire ?

Gestion des Cercles Google+ : dans la barre de menu, cliquez sur l’icone Cercles.

Création des Listes Facebook : Compte > Gérer la liste d’amis

À signaler qu’après la sortie de G+, un petit groupe d’ingénieurs de chez FB s’est amusé « à titre personnel » à imiter l’interface des cercles de G+ pour gérer les listes d’amis de Facebook. Allez sur www.circlehack.com pendant que votre session sur FB est ouverte et gérez vos listes d’amis avec (presque) la même facilité que sur G+ (plus d’infos, en anglais, sur cette initiative sur zdnet.com).

Réglage des paramètres de confidentialité des informations du profil (date de naissance, coordonnées, etc.)

FB : Compte > Paramètres de confidentialité > Personnaliser les Paramètres
G+ : affichez votre profil puis « Modifier mon profil ». Chaque section peut être limitée à certains cercles.  Notez qu’il n’est pas (encore ?)  possible d’afficher la même section, par exemple « Introduction », avec un contenu différent selon les Cercles (et c’est bien dommage). Restreindre la visibilité d’une section à un cercle revient pour l’instant à la masquer à tous les autres.

Réglage des paramètres de confidentialité par défaut des éléments publiés/partagés

FB : Compte > Paramètres de confidentialité
Et  Paramètres de confidentialité > Personnaliser les Paramètres, puis dans chaque liste déroulante, « Personnaliser » pour appliquer des réglages liés à des listes.

Réglage des paramètres au cas par cas, au moment de publier un élément :

FB : cliquez sur l’icone en forme de cadenas sous la fenêtre de publication, puis « Personnaliser » puis dans la fenêtre « Confidentialité personnalisée », « Montrer à » et « ne pas Montrer à » choisir « Certaines personnes » dans la liste déroulante. Là vous pourrez saisir des individus ou des listes.

G+ : si on veut se limiter à un Cercle, il suffit de publier depuis le Flux de ce Cercle. Sinon il suffit d’ajouter (voire de supprimer) des contacts dans la petite fenêtre juste au dessus de « Partager »…


(En vert : partage qui peut dépasser vos cercles et contacts (Mode Public et « Cercles Étendus »), en bleu : partage limité à vos cercles, vos contacts)

Afficher son profil vu par telle ou telle personne :

FB : Compte > Paramètres de confidentialité > Personnaliser les Paramètres > Afficher mon profil

G+ : depuis la même barre de menu que les onglets Posts, bio, etc : complétez le champ « Profil  vu par… »

 

Voilà, je l’espère, de quoi comprendre un peu mieux les choses et pouvoir les paramétrer au mieux… en attendant la prochaine modification de l’interface faite par Facebook et/ou par Google+, qui se tirent la bourre en ce moment, l’un pour rester devant, l’autre pour le rattraper.

 

Notes :

[1] D’autres encore ne font aucune utilisation particulière de Facebook, si ce n’est lire les publications de leurs “Amis” et encore. À ce sujet il y aurait beaucoup à dire sur la manière dont les informations sont partagées entre groupes de vrais amis ou en famille, et si le recours à Facebook pour partager des infos n’est pas qu’une solution de facilité… à défaut d’être la plus pertinente, comparée à des plateformes spécialement conçues pour le partage de documents, de fichiers, de photos, d’agenda, etc. Dit autrement: le problème n’est peut-être pas que les personnes non membres de FB ne sont “pas dans le coup”, mais plutôt que leurs amis qui y sont feraient bien de réfléchir à quels outils sont les plus adaptés pour partager leurs documents… Mais c’est un autre sujet.[Retour]

[2]  Une autre « utilisation » des groupes FB  faite, par certaines personnes, consiste juste à cliquer sur « J’aime » un groupe pour son titre, même si personne n’y est actif et que rien d’intéressant (voire rien du tout) n’y est publié…[Retour]

[3] Ou du moins c’est ce que votre Fil d’actualité devrait vous montrer. Sauf qu’un réglage, peu connu, de Facebook  limite, par défaut, l’affichage aux Amis avec lesquels vous avez le plus d’interactions. Pour modifier ce réglage afin d’afficher les publications de tous vos amis, descendez tout en bas de votre Fil d’actu et cliquez sur “Modifier les Options”.[Retour]

Partagez !
Labticea, News

une réponse à “Amis Facebook et Cercles Google+”

  1. Franck dit :

    C’est beau (et bon). merci.

répondre